Very bad trip 3: Les gueules de bois, c'est fini!

Very bad trip 3: Les gueules de bois, c'est fini!

Après avoir éclaté de rire pour le premier, esquissé quelques sourires pour le deuxième, ce troisième et dernier volet de la saga Very Bad Trip, sorti le 29 mai 2013 au cinéma, était attendu au tournant. Les deux premières aventures de Phil (Bradley Cooper), Stu (Ed Helms), Doug (Justin Bartha) et Alan (Zach Galifianakis) ont connu un grand succès grâce à leurs gueules de bois légendaires et les véritables jeux de piste pour se remémorer leurs nuits de folie. Pour Very Bad Trip 3, le concept est un peu différent et l'histoire beaucoup plus linéaire. En effet, deux ans ont passé depuis le mariage de Stu. Phil, Stu et Doug mènent désormais une vie tranquille, loin des tracas de Las Vegas et Bangkok. Leslie Chow est sous les verrous d'une prison thaïlandaise. Seul Alan n'est toujours pas stable, marqué notamment par la mort de son père. Alors qu'il arrête de prendre ses médicaments, ses amis décide de l'emmener dans un établissement spécialisé. C'est le moment que choisit un caïd pour kidnapper Doug, puis d'exiger en rançon Chow, qui s'est tout juste échappé de sa prison...



Pour être clair, l'intérêt principal de ce Very Bad Trip 3 est d'offrir une conclusion acceptable à la saga. Le scénario est un peu plus travaillé que les deux films précédents mais on retrouve tout de suite l'humour et les personnages qui ont fait le succès de la saga.
L'histoire est donc cette fois-ci centrée sur Alan et Chow, deux personnages instables psychologiquement mais terriblement attachants. Le premier est toujours aussi immature malgré ses 40 ans, tandis que le deuxième est toujours aussi fou et accro à la cocaïne et l'alcool. Grâce à son incontournable excentricité, Zach Galifianakis est particulièrement excellent. Les personnages incarnés par Bradley Cooper et Ed Helms sont, quant à eux, en retrait, quasiment relégués en personnages secondaires. Il aurait pu être intéressant de les voir un peu plus à l'écran avant de boucler la saga.
Le film multiplie cependant les clins d'oeil aux précédents épisodes et l'on retrouve presque tous les personnages croisés par nos quatre compères au cours de leurs aventures à Vegas et Bangkok, plutôt sympa !
Une fois de plus, un des moments forts du film reste la scène post-générique, qui est selon moi la meilleure des trois mais je ne veux pas trop vous en dévoiler...

La saga Very Bad Trip c'est fini, et ce troisième et dernier volet est plutôt plaisant. Le genre, parfois plus proche du film d'action que de la comédie pure, risque de décevoir les amateurs de gueules de bois et de soirées alcoolisées mais Very Bad Trip 3 conclut la saga de façon réussie.




par Thomas P