Revanche, le roman de Cat Clarke qui a bien raison de faire parler de lui !

Revanche, le roman de Cat Clarke qui a bien raison de faire parler de lui !

Kai est mort il y a tout juste un an. J'ai vécu sans lui sur cette planète pendant trois cent soixante-cinq jours.
Trois cent soixante-six seraient vraiment trop.

Kai et Jem sont inséparables. Jem aime secrètement son meilleur ami, qui serait l’homme idéal s’il ne préférait les garçons…
À la fin d’une soirée d’ivresse chez des amis communs, Jem rentre seule chez elle, Kai demeurant étonnamment introuvable. C’est le lendemain que tout bascule : la jeune fille reçoit un email de la part de ce dernier, avec en pièce jointe une vidéo de lui en compagnie d’un garçon qu’il a trouvé postée sur Internet. Cette vidéo plus que compromettante est très vite partagée par tout le lycée et Kai reçoit une salve d’e-mails agressifs qu’il ne peut bientôt plus supporter. Lui qui n’avait pas encore fait son coming-out finit par craquer et se suicide…
À la suite à ce drame, Jem prend alors trois résolutions : découvrir la vérité, venger son ami et se suicider elle aussi. Alors qu’elle mène sa petite enquête, elle reçoit un jour une lettre anonyme contenant trois noms : ceux des responsables. Sans hésitation, Jem abandonne son look gothique et décide d’approcher ces garçons. Mais sont-ils réellement les coupables ?


Je n'avais pas terminé de lire la quatrième de couverture que je pleurais déjà. Peut-être que je suis trop émotive, sans doute, mais peut-être aussi que ces quelques lignes me rappelaient trop ce que j'avais déjà vécu par le passé. Comme si quelqu'un s'amusait à remuer le couteau dans la plaie.
Quand j'ai acheté Revanche, j'appréhendais la lecture : d'un côté, j'avais peur d'être déçue que les sentiments décrits par l'auteur ne soient pas réalistes comparés à ceux que j'ai pu ressentir ; de l'autre, je redoutais que le texte soit trop réaliste, et qu'il me rappelle trop mon passé...

La deuxième option était plus plausible. Même si l'on ne s'attarde pas tant que ça sur les sentiments éprouvés par l'héroïne, car on est assez rapidement entraînés dans le processus de vengeance qu'elle mène, il n'empêche que sa douleur est palpable.
Les blogueurs ne tarissent pas d'éloges sur ce roman, et ça me dérange un peu de suivre le mouvement mais je n'ai pas le choix. Revanche est touchant, bouleversant, pas totalement sombre comme pourrait le présager la quatrième de couverture.
Les personnages - Jem et Kai - sont très attachants, et leur relation, décrite par Jem, est vraiment touchante. On s'identifie à elle, on la comprend, et on se rue à ses côtés sur les traces des responsables de la mort de Kai. Le récit est ponctué de certaines lettres laissées par Kai à sa meilleure amie, au rythme d'une par mois.

Ce qui est véritablement troublant dans cette lecture est de savoir que cette histoire est parfaitement réaliste et plutôt banale, qu'elle pourrait vous arriver, arriver à vos cousins, vos enfants... Voir à quel point le regard des autres peut décider d'une vie humaine est révoltant. L'auteur sait rester assez simple mais efficace avec son phrasé, utilisant des mots et des structures simples pour toucher au plus profond.

Un livre qu'il ne faut pas rater. Même si l'on estime avoir dépassé la catégorie des "jeunes adultes".


Voir sur Amazon.fr

par Flowerlily