Kathryn Stockett livre avec La Couleur des sentiments une admirable leçon de dignité

Kathryn Stockett livre avec La Couleur des sentiments une admirable leçon de dignité

Mississippi, 1962. Trois femmes, trois personnalités différentes, une même volonté : abolir l'esclavage.

L'histoire se déroule dans la ville de Jackson, capitale de l'Etat du Mississippi, à l'époque où chaque famille blanche qui se respectait employait une Noire pour s'occuper des enfants, du ménage, de la cuisine et de toute tâche qui risquait de leur salir les mains. Dénigrées et bien souvent malmenées, ce sont pourtant ces femmes qui éduquent les générations blanches futures, leur enseignant les bonnes manières. Skeeter Phelan, une jeune étudiante blanche, va d'ailleurs vouloir découvrir à tout prix pourquoi Constantine, sa gouvernante depuis vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot.


A travers sa quête de vérité, elle va croiser le chemin de la douce et réaliste Aibileen, une domestique noire chargée de l'éducation d'un dix-septième enfant blanc, qui a perdu son propre fils lors d'un tragique accident, et de Minny, la meilleure amie d'Aibileen, une autre domestique farouche mais à la merci de son mari alcoolique. Les points de vue des trois femmes s'alternent, et le lecteur plonge tour à tour dans les vies et les passés des unes et des autres, alors que Skeeter s'entête à retrouver Constantine afin de lever le mystère sur son départ.

La Couleur des Sentiments montre que seule la détermination de trois femmes, issues de milieux sociaux complètement différents, peut chambouler une ville entière... voire tout un pays. Ce roman bouleversant, à la fois drôle et dramatique, est un appel à la révolte et à la tolérance, mais aussi une véritable leçon d'espoir. Alors que l'Amérique toute entière souffre de la ségrégation, ce sont des mouvements infimes comme celui décrit par Kathryn Stockett qui vont faire bouger les choses.
L'auteur parvient avec brio à décrire les modes de vie ainsi que les ressentis de cette Amérique raciste, elle plante le décor en décrivant avec précisions des lieux, vêtements et scènes diverses, de façon à ce que le lecteur se retrouve plongé dans le passé aux côtés des héroïnes, qui sont quant à elles touchantes et attachantes. On ébauche un sourire, on verse une larme, mais on ne reste surtout pas indifférent à ces injustices révoltantes qui divisaient le pays. La Couleur des Sentiments est un témoignage poignant sur la condition des travailleurs noirs du 20ème siècle, ces esclaves négligés qui ont bâti l'Amérique d'aujourd'hui.

Vendu à plus de sept millions d'exemplaires à travers le monde et adapté au cinéma en 2011, La Couleur des Sentiments (The Help dans sa version originale) a connu un succès fulgurant et inattendu, s'imposant d'ores et déjà comme un classique de la littérature. A lire absolument !

Voir sur Amazon.fr

par Laurie