Julia Roberts signe l'une des meilleurs prestations de sa vie en incarnant Erin Brockovich

Julia Roberts signe l'une des meilleurs prestations de sa vie en incarnant Erin Brockovich

Inspiré de faits réels, Erin Brockovich, seule contre tous fait partie de ces classiques du cinéma qu'on ne se lasse pas de revoir et de faire découvrir aux jeunes générations. Divorcée (deux fois) et mère (trois fois), Erin finit par décrocher un poste dans un petit cabinet d'avocats après des recherches laborieuses. Elle découvre dans un dossier a priori sans importance qu'une société de distribution d'énergie, la Pacific Gas and Electric Company, rachète une à une les maisons de Hinkley, une petite ville de Californie, où la population semble touchée par des maladies graves.
Décidée à mener sa propre enquête, Erin se rend sur place et rencontre les habitants touchés par ces problèmes de santé, réalisant que ceux-ci sont dus aux rejets toxiques contenus dans l'eau potable issus de l'eau de refroidissement de l'usine.
« Seule contre tous », comme l'indique le titre du film, Erin s'accrochera à sa hargne et sa volonté de rétablir la justice, se démenant pour rassembler des preuves et motiver les habitants à se dresser contre une multinationale.

On pourrait se demander pourquoi prendre le temps de regarder ce film, qui date de 2000, et qui est donc d'une qualité plutôt moyenne... La réponse tient en deux mots : Julia Roberts. Elle signe sans doute ici le meilleur rôle de sa vie, celui d'une femme de tête, une véritable Wonder Woman à des lieues de la Pretty Woman qui se fait entretenir et passe son temps entre hôtels de luxe et boutiques huppées.
Julia Roberts signe une interprétation magistrale, dévoilant une personnalité hors normes sous ses décolletés affriolants et ses robes moulantes. Elle tient ce film à elle seule, faisant passer les spectateurs du rire aux larmes : entre ses crises d'hystérie hilarantes lors desquelles elle laisse libre cours à sa vulgarité et les scènes émouvantes où elle va à la rencontre des familles brisées... Son Oscar de la Meilleure Actrice est donc amplement mérité !

A ses côtés, les autres acteurs sont tout aussi crédibles, bien qu'ils crèvent moins l'écran – ce qu'ils n'ont plus trop l'occasion de faire. Albert Finney, l'interprète d'Ed, le supérieur et acolyte d'Erin, est particulièrement convaincant. Les profils des victimes sont tous poignants, l'histoire est passionnante et impressionnante quand on réalise qu'elle est réelle...

Erin Brockovich fait partie de ces films incontournables qu'il faut avoir vus au moins une fois dans sa vie. On comprend mieux cette obsession des Américains pour les procès, réalisant qu'une simple décision de justice peuvent changer des vies – et en sauver certaines. Petite mention spéciale pour l'adaptation des dialogues de l'anglais au français, particulièrement convaincante.



Voir sur Amazon.fr

par Laurie