Demain j'arrête !, un roman à lire et à rire

Demain j'arrête !, un roman à lire et à rire

Julie a 28 ans et mène une vie des plus banales, entre son travail à la banque, ses soirées entre copines célibataires et sa récente rupture d'avec Didier, un musicien bohème négligé et négligeant persuadée qu'une grande carrière ne tarderait pas à lui ouvrir les bras. Lassée d'attendre et d'être la seule à assumer leur couple financièrement, Julie a mis Didier à la porte et repris son train-train quotidien seule... Jusqu'à l'arrivée de Ric, son nouveau voisin mystérieux au nom pas banal, qui va éveiller son intérêt au plus haut point. Pour ensuite bouleverser sa vie toute entière.

Demain j'arrête ! recense toutes les frasques épiques de notre héroïne au long de l'enquête qu'elle mène en secret pour découvrir quel homme se cache derrière ce nom étrange. Le roman démarre sur les chapeaux de roue, et il serait dommage d'en révéler plus à travers cette critique, c'est pourquoi je conseille aux amateurs de romans humoristiques et de comédies sentimentales de foncer acheter ce livre ! Les gags s'enchaînent, tant par les maladresses de Julie que par les dialogues hilarants entre elle et ses amies, ou encore les répliques qu'elle s'adresse à elle-même. Il est d'ailleurs préférable de ne pas ouvrir ce roman en public, au risque de ne pouvoir réprimer un fou rire et d'attirer l'attention des gens qui vous entourent, et qui risqueraient de se poser des questions quant à votre intégrité mentale.

Bien qu'il ait été écrit par un homme (d'ailleurs, on s'interrogera sur ce fait à plusieurs reprises au court de la lecture...), les femmes se retrouveront à chaque page de ce livre à travers Julie, candide et malchanceuse, jusqu'à être déstabilisées par la véracité des pensées de l'héroïne. Gilles Legardinier aborde une large diversité de thèmes de société et parvient à décrire une impressionnante variété de personnages, de la collègue nymphomane et écervelée au client hargneux, en passant par l'amie dépressive, le voisin mécano et le parfait cliché du traiteur chinois.

Les chapitres sont courts, l'histoire ne traîne jamais en longueur, les événements s'enchaînent sans temps-morts et le livre se lit vite, trop vite, tellement vite qu'on aimerait qu'il soit plus long pour faire durer le plaisir. Demain j'arrête ! fait du bien au cœur autant qu'au moral et mérite incontestablement l'accueil chaleureux que lui a réservé la critique.

A acheter et dévorer sans plus attendre !


Voir sur Amazon.fr

par Laurie