"Coup de talon veut dire remonter à la surface"

La plupart des romans pour adolescents et dont les personnages principaux sont des adolescents tournent aujourd'hui autour d'une histoire d'amour, des premiers flirts et des premières déceptions sentimentales. On pourrait d'ailleurs croire que c'est le cas ici aussi dans les premières pages du roman de Sylvie Deshors. Mais très vite, nous réalisons que les deux principales protagonistes sont deux soeurs, et que le récit se concentre sur les relations qu'elles entretiennent.

Lucie est la petite soeur et la narratrice de cette histoire. Brune, athlétique, elle reste souvent dans l'ombre de sa grande sœur Laure, blonde, fine, et rencontrant un franc succès auprès des garçons. Mais cela n'empêche pas les deux filles d'être très complices, jusqu'au jour où tout va basculer et à partir duquel Laure va se renfermer sur elle-même, allant jusqu'à négliger sa "sœurette"...

Coup de talon aborde des thèmes plus graves que la plupart des romans jeunesse visant un public adolescent, sans pour autant en faire trop dans le tragique. Toute l'histoire repose sur cette relation entre les deux sœurs, devenue tendue suite à l'événement perturbateur qui est venu bouleverser leurs vies.
Sans chercher à faire la morale à ses jeunes lecteurs, ce petit livre est plein de sous-entendus subtils : ne pas se renfermer sur soi-même, toujours partager ce qui nous préoccupe même si l'on redoute le jugement des autres, aller de l'avant, etc. Coup de talon est porteur d'un message d'espoir, encourageant les adolescents à ne pas se laisser abattre et leur montrant qu'il est toujours possible de remonter à la surface après avoir touché le fond.

Ce roman de moins de cent pages se lit très rapidement, la plume de l'auteur est simple, ce qui rend le récit de la narratrice touchant et prenant. Une belle et discrète leçon de morale.

Voir sur Amazon.fr

par Laurie