ARTPOP, le dernier album très attendu de Lady Gaga

ARTPOP, le dernier album très attendu de Lady Gaga

Les fans l'attendaient avec impatience, tout le monde était curieux de voir (ou plutôt d'entendre) ce que la Mother Monster nous réserverait cette fois-ci, alors que ça ne faisait que deux ans que son précédent album, Born This Way, était sorti dans les bacs.
ARTPOP a fait parler de lui longtemps avant sa sortie, le 11 novembre dernier. Son titre était connu depuis 2012 et le premier single, Applause, est sorti le 19 août. Environ deux semaines avant la sortie effective de l'album, celui-ci avait déjà fuité sur Internet et avait envahi diverses plateformes de téléchargement illégal.

Et alors, quel est le résultat ? Honnêtement, je n'ai pas accroché à la première écoute d'Applause, mais je l'adore aujourd'hui. ARTPOP commence avec le titre très réussi Aura, qui oscille entre instrumental oriental et sonorités futuristes, enchaîne avec Venus, l'un des préférés des fans.
Vient ensuite le lancinant G.U.Y. que, franchement, je n'aime pas vraiment, contrairement à beaucoup. Deux chansons plus loin, on arrive au premier des deux featurings de l'album. Il s'agit de Jewels'n'Drugs, avec T.I., Too Short et Twista, qui sonne comme pas mal de chansons que l'on peut entendre sur les chaînes de clips dédiées au rap/R'n'B, dans l'absolu la chanson est pas mal mais.. ça ne ressemble pas vraiment à Lady Gaga. Mais la princesse de la pop se rattrape avec le titre suivant, MANiCURE, l'un de mes préférés de l'album ! Entraînant, léger, on retrouve vraiment l'esprit gagaesque !
Do What U Want, featuring R. Kelly, est le deuxième extrait de l'album, je le connaissais depuis un moment avant d'écouter ARTPOP. J'accroche vraiment bien, là encore c'est un très bon titre, très prometteur, qui - de mon point de vue - ne ressemble à rien d'autre. Lady Gaga se permet de jouer avec sa voix, et ça donne un résultat assez phénoménal.

Artpop (la chanson) est un tantinet moins convaincante, dans le sens où elle n'a pas ce rythme entraînant qui donne envie de grimper sur les tables pour y danser. Ensuite arrive Swine, le rythme est déjà plus soutenu, la partie instrumentale plutôt inattendue donne un sacré charme à la chanson. Gaga y va crescendo, ce qui signifie que le morceau suivant fait à nouveau partie de ceux qui nous donnent la pêche : Donatella, en hommage à Donatella Versace, correspond parfaitement au style de Lady Gaga, tant au niveau musical qu'au niveau des paroles.
J'ai été surprise en découvrant que le titre suivant était intitulé Fashion!, comme l'un de ses "vieux" morceaux. Mais il ne s'agit pas du tout du même morceau, c'est d'ailleurs un peu dommage parce que je préférais l'ancien Fashion... Celui là met bien la voix de la chanteuse en valeur, il n'est pas mal mais sans plus.
En revanche, Mary Jane Holland fait partie de mes morceaux favoris. Absolument génial, je l'ai adoré dès la première écoute, dès les premières secondes. C'est là qu'on se rend compte à quel point la Gaga maîtrise les mélanges d'univers musicaux.
Dope est un morceau plus intimiste, où l'on retrouve la voix de la chanteuse en seule compagnie d'un piano (et de quelques arrangements). Mais il n'en faut pas plus pour nous donner des frissons, j'en suis restée bouche bée. C'est à l'écoute de ce titre que je me suis dit que Gaga devrait vraiment faire un album acoustique, plus intimiste et sans toutes les sonorités superflues, sa voix se suffit à elle-même.

Pour terminer en beauté, deux des meilleurs morceaux de l'album ont été placés en clôture de celui-ci : Gypsy et Applause. Le premier est génial, hyper entraînant, détonnant et étonnant, on ne sait plus trop si on est en boîte de nuit, dans une soirée country ou à un concert de Jean-Michel Jarre. Puis Applause, tout le monde connaît : un très bon titre, très entraînant, que vous avez déjà tous chantonné à un moment ou à un autre (ne mentez pas).

Dans l'ensemble, ARTPOP est un album très cohérent, centré sur des sonorités des années 70, 80 et 90, avec certains arrangements musicaux récurrents tout au long des chansons, formant le "fil conducteur" de l'album. Dans son ensemble, ARTPOP est un peu moins "dansant" que ces prédécesseurs Born This Way ou The Fame, mais j'estime que c'est plutôt un bon point pour Lady Gaga si elle arrive à jouer sur plusieurs aspects de sa personnalité artistique. Ca prouve qu'elle ne se limite pas juste au genre qui marche, qu'elle ne se repose pas sur ses lauriers.




Voir sur Amazon.fr

par Flowerlily